Yamaboko junkô (Gion matsuri)

Le 26 novembre 2014, par Yukiko

Yamaboko junkô

Le point culminant du Gion matsuri (祇園祭) est le grand défilé de chars « Yamaboko junkô (山鉾巡行)» qui se déroule le 17 juillet et le 24 juillet. Pendant 49 ans, le 17 juillet était la seule date réservée pour cet évènement.

Depuis 2014, la parade se sépare en deux parties.
La première partie pour le 17 et la deuxième partie pour le 24.

Depuis 2009, cette parade a été inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, elle porte le nom de « musée d’art ambulant » en raison des ornements somptueux, véritables trésors transmis depuis plusieurs siècles.

La trentaine de chars part du carrefour Shijô Karasuma (四条烏丸) à 9 heures. Ils font un grand tour en traversant l’avenue Shijô (四条通), Kawaramachi(河原町通), Oike (御池通) ainsi que la rue Shinmachi (新町通) et à la fin chaque char rentre dans son quartier.

Le char Naginata-boko (長刀鉾) ouvre la procession chaque année.
Un jeune garçon en costume traditionnel nommé « Iki chigo (生き稚児)» est assis fièrement sur le siège du char.

Il a un rôle très important qui consiste à l’ouverture du défilé en coupant une cordelette à l’aide d’un sabre. Après ce geste, la foule qui était si calme et attentive explose d’un tonnerre d’applaudissement et de sourire radieux.

A chaque carrefour arrive un moment très impressionnant.
Neuf chars majestueux « Hoko () » pèsent environ 10 tonnes chacun. Afin de les aider à tourner des bambous mouillés ont été placés sous les roues.

Cette intervention est répétée plusieurs fois sur l’invitation donnée au son de la voix et de l’éventail pour que le char puisse de nouveau être orienté et reprendre sa route. Lorsque le char a finalement accompli sa manœuvre, les applaudissements envahissent la rue.

Aux deux carrefours principaux (Shijô-Kawaramachi et Kawaramachi Oike), les nombreux visiteurs ont déjà pris place depuis le matin pour admirer de près, un grand spectacle.
La scène des chars passant près des immeubles dans les grandes avenues est évidement impressionnante.

J’apprécie également de voir les chars qui défilent dans la petite rue Shinmachi en donnant l’effet de toucher les maisons anciennes aux alentours.

Cette procession du Festival de Gion est un véritable spectacle plein d’énergie.

Adresse :

(Shijô Kawaramachi)
Shincho, Shimogyo Ward, Kyoto, Préfecture de Kyoto, Japon ‎

(Kawaramachi Oike/ La mairie de Kyoto)
Japon 京都府京都市中京区寺町通御池上ル上本能寺前町488

Lieu :

Shijô Karasuma(四条烏丸) → Shijô Kawaramachi (四条河原町) → Kawaramachi Oike (河原町御池) → Shinmachi Oike(新町御池)

Date:

Le 17 et 24 juillet

Horaires:

De 9h à 11h30

Accès :

(Shijô Kawaramachi)
Hankyû line, descendre à la station Kawaramachi.
Bus N° 5, 11, 12, 17, 31, 46 51, 201, 203, 205, 207, descendre à l’arrêt Shijô.

(Kawaramachi Oike/ La mairie de Kyoto)
Metro Tôzai line, descendre à la station Kyoto Shiyakusho mae.
Bus N° 3, 4, 10, 15, 17, 32, 51, 59, 205, descendre à l’arrêt Kyoto Shiyakusho mae.

(Shinmachi Oike)
Metro Tôzai line, descendre à la station Karasuma Oike, puis quelques minutes de marche environ.
Bus N° 15, 51, descendre à l’arrêt Karasuma Oike, puis quelques minutes de marche environ.

Prix :

Gratuit (il existe des places payantes)

Site officiel :

http://www.gionmatsuri.jp/index.htm (Site en japonais)

Vous avez aimé cette fiche ?
Vous pouvez le partager avec vos amis en cliquant sur ces boutons :


Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *